origine

Mon projet d’écriture de la LSF trouve son origine dans cette citation :


« Il n'y a que deux systèmes d'écriture :

  1. le système idéographique, dans lequel le mot est représenté par un signe unique et étranger aux sons dont il se compose. Ce signe se rapporte à l'ensemble du mot, et par là, indirectement, à l'idée qu'il exprime. L'exemple classique de ce système est l'écriture chinoise.
  2. le système dit communément "phonétique", qui vise à reproduire la suite des sons se succédant dans le mot».
    Saussure, Ling. gén.,1916, p. 47.

Il suffit de remplacer le mot sons par signes gestuels pour comprendre ma démarche. Mon hypothèse de travail était que cette phrase de Saussure pouvait s’appliquer non seulement aux langues orales mais aussi aux langues signées.

Il s’agissait donc pour moi de trouver une écriture réellement idéographique, c’est-à-dire n’ayant absolument pas pour objectif de décrire les signes en fonction des paramètres définis par Stockoe par exemple (configuration, position, orientation…).

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0