choix des idéogrammes

Après avoir testé plusieurs possibilités,  j’ai finalement choisi d'utiliser les idéogrammes chinois en raison des possibilités infinies qu’ils offrent ainsi que pour la facilité de leur saisie informatique.

 

Il faut bien noter qu’il ne s’agit là que d’emprunter des idéogrammes et de les associer aux signes LSF. Toute connotation de leur langue d’origine disparaît au bénéfice d’éventuelles connotations des signes LSF. De même la grammaire et la syntaxe de la langue chinoise ne jouent ici aucun rôle…

Écrire commentaire

Commentaires : 1