les systèmes actuels

Le but de cet article n'est pas de faire un inventaire exhaustif de tous les systèmes d'écriture des langues des signes existant actuellement. On lira avec profit sur ce sujet le texte "FINALITES ET ENJEUX LINGUISTIQUES D’UNE FORMALISATION GRAPHIQUE DE LA LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE (LSF)"  de Dominique Boutet et  Brigitte Garcia publié dans le n°7  de la Revue GLOTTOPOL de janvier 2006.

 

Parmi tous ces systèmes, deux se distinguent par leur volonté de proposer une écriture de communication permettant un véritable échange entre deux ou plusieurs personnes. Ce sont le Sign Writing de Valerie Sutton et le D'Sign de Paul Jouison. D'autres sont des systèmes destinés à la notation des signes standards, d'autres enfin sont créés par des linguistes et sont destinés à la recherche. Ils n'entrent pas dans le cadre de notre réflexion. Malgré tout, le point commun de tous ces systèmes, me semble-t-il, est qu'ils ont tous été "inspirés" par les travaux de William Stockoe sur les paramètres de l'ASL (American Sign Language).

 

De ce fait, tous ces systèmes sont des systèmes descriptifs qui ont pour objectif de permettre au lecteur de reconstituer le signe standard correspondant à la notation. Tous ces systèmes sont d'un grand intérêt mais doivent résoudre trois problèmes majeurs :

  1. l'extrême variabilité des signes standards d'un région à une autre
  2. l'impossibilité de noter des situations de communication n'utilisant pas les signes standards
  3. l'extrême complexité de leur saisie informatique.

 

Ce sont toutes ces raisons qui m'ont incité à réfléchir à une méthode d'écriture idéographique rendant le signifiant écrit indépendant du signifiant signé...

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Thomas (vendredi, 22 janvier 2016 12:51)

    Je trouve votre approche de l'écriture LSF particulièrement intéressante et novatrice. Au premier abord, cela peut sembler un peu compliqué mais les leçons et les exercices que vous proposez permettent de bien suivre votre raisonnement. Pensez-vous intégrer prochainement des vidéos à votre site ?... Merci.

  • #2

    Alain (vendredi, 22 janvier 2016 20:59)

    Bonjour Thomas,
    Les leçons peuvent paraître compliquées mais cela est dû essentiellement à notre approche phonétique de l'écriture. L'écriture idéographique ne décrit pas le signe, elle nous fait accéder directement au signifié. C'est une toute autre conception de l'écriture.
    J'ai ajouté des vidéos dans la page "Idéogrammes". Vous y trouverez tous les idéogrammes utilisés dans les leçons 1, 2, 3...

  • #3

    seks na telefon (samedi, 09 septembre 2017 11:01)

    Bayern